S’approprier les règles

adobe voice
J’ai publié cette vidéo comme un test parce que je l’ai « perdue » sur l’app Adobe Voice, mais elle a l’air de vous plaire 😉 !

Capture d’écran 2015-04-17 à 16.22.51
J’ai préparé un livre numérique sonore pour que mes élèves enregistrent les règles à l’école et dans la classe, se les approprient en début d’année et je voulais insérer cette vidéo …
14243619-parler-illustration-vectorielle-symbole
IMG_1642

IMG_1644
Des interdits, certes, mais aussi ce qui est permis, autorisé !

IMG_1647

à la découverte de l’autre

enfants joyeux
Une toute première activité avec la tablette numérique en petite section, à la rentrée : se présenter, présenter les autres.
Je suis entré(e) à l’école, je fais partie d’un nouveau groupe : développer une appartenance pour mieux vivre les premiers jours dans un milieu inconnu.
Pour apaiser ses peurs, calmer les angoisses, installer un climat de confiance. 🙂

  • se connaître, vivre ensemble pour mieux apprendre,
  • entrer dans le groupe classe, constituer le groupe classe : se rassurer en apprenant à connaître l’autre
  • créer un contenu valorisant à partager avec sa famille pour présenter la classe

Matériau :
– photos prises avec la tablette ou photos prises avec un appareil photo numérique et regroupées en un album dans l’application Photos sur la tablette
photo app
parle les voix de la classe
IMG_1431

Chaque élève aura une page dans le livre numérique sonore de la classe.
IMG_1432

L’enseignant, en petite section, a fortiori en début d’année, gagnera en efficacité à insérer lui-même les images (la structure du livre), voire même le prénom écrit pour renforcer l’introduction de l’étiquette-prénom : souvent la première fois pour certains de voir leur prénom écrit.
L’objectif principal est bien le livre à créer, l’objet numérique final mais aussi les étapes de mise en voix : chacun va enregistrer son prénom au mieux de ses possibilités : des structures syntaxiques variables donc : «je m’appelle …» ou simplement son prénom, ou encore, s’il / elle est trop intimidé(e) pour parler, un autre élève va enregistrer pour lui / elle : «elle / il s’appelle» ou bien encore «c’est …».
IMG_1434  IMG_1433

L’enseignant pourra personnaliser avec chacun sa page : changer la couleur de fond, la couleur de la police d’écriture, un petit dessin ajouté près de la photo : l’occasion d’un échange privilégié en tête à tête bien nécessaire en début d’année scolaire pour se découvrir.

  • bitsboard PRO
    Autre option, ces images, insérées dans l’application Bitsboard, permettront de créer des jeux variés sur la base de cette présentation de classe
    – vrai / faux
    – touche l’image où il y a untel
    P1110604 - Version 2
  • Ces situations permettent d’introduire simplement la création à l’aide des tablettes en classe.
    Certes les tablettes servent à jouer, les élèves vont le découvrir dès les premiers jours, mais ils sont immédiatement mis en situation de produire avec celles-ci : ils touchent du doigt les enjeux numériques qui seront les nôtres pendant cette première année d’école.
  • Activité valable à tous niveaux avec des « exigences » variées :
    se présenter, présenter un autre élève, se dessiner, écrire, écrire texte …

Simplisssssssime

PuppetEncore de la création, encore de la vidéo, encore très (très) simple, et encore gratuit (le point commun des 3 derniers billets ici !).
What else ? 😉

Shadow Puppet

Il n’y aurait même pas besoin de vous expliquer un quelconque mode d’emploi tellement cette application est facile à utiliser en classe (mais je vais vous montrer quand même !).

Pour quoi faire ?
– Pour raconter, dire, parler, s’exprimer, bref pour garder une trace de cet oral de l’élève que l’on a parfois du mal à évaluer et à conserver sans le numérique (à part écrire – vite – sous la dictée).
– Pour transmettre ces traces de l’oral aux familles : une communication  essentielle, pour partager ces moments d’expression.
Raconter à partir de moments vécus de la classe (pris en photo) : une recette, une séance de motricité, une séance de graphisme (etc !), raconter un dessin que l’on a fait, raconter à partir d’albums, d’œuvres d’art : parler de ce que l’on fait à l’école, exprimer un avis, une opinion, structurer et construire son langage au fil de l’année scolaire.
– Améliorer son langage, parce qu’en se ré-écoutant l’élève prend conscience de ses erreurs.

Le principe
L’application permet d’enregistrer par dessus des images installées sur l’iPad [photos OU vidéos ! merci Stéphanie !] – ou depuis internet (si vous avez une connexion) ou bien encore des fonds -.
Elle en fait une vidéo.
IMG_0815  IMG_0832

  • 1. Choisir une ou plusieurs images (plein plein plein !) :

Il est aussi possible de les redimensionner – (zoom) – pour appuyer le discours et montrer ce dont on est en train de parler.

– On peut alors les réorganiser à sa guise pour servir son propos.
IMG_0834

  • 2. Après avoir pressé le bouton « next« , on arrive sur cet écran :
    IMG_0818
    – On peut ajouter du texte, personnaliser ce texte, ajouter de la musique de fond (depuis vos musiques sur l’iPad ou quelques musiques intégrées) :
    Possibilité d’écrire, de tracer, de pointer sur un détail de l’image (tout en enregistrant) (voir  ci-après).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– On peut choisir de ne garder QUE la musique ou bien les deux, musique et voix.

  • 3. Bon, vous avez vos images, vous avez personnalisé celles-ci, vous êtes prêts à enregistrer.
    Bouton « start » (j’aime bien le petit décompte avant de démarrer l’enregistrement)
    IMG_0823 IMG_0824
    Quand vous avez lancé l’enregistrement, un menu avec des outils de dessin apparaît sur la gauche de votre image (une baguette magiiiiiique !).
    IMG_0845 IMG_0844
    Tout ce que vous faites à l’écran (zoomer, tapoter – pour pointer par exemple, pour montrer – dessiner, écrire) est enregistré sur la vidéo.
    Le dessin n’est pas permanent : un tracé ou des « autocollants » se placent sur l’image pour souligner, appuyer le discours.-
    On peut intervenir sur son contenu ou changer d’avis ici grâce au menu de dialogue, en haut à droite (carré bleu) :
    IMG_0846

    – On arrête l’enregistrement en appuyant sur pause puis, au cas où, la flèche grise permet de continuer sur d’autres images,
    et enfin « save« .
    Et c’est tout … 🙂
    IMG_0825 IMG_0826
    On peut faire une pause mais pas écouter pour refaire, appuyer sur save enregistre, et si ça ne convient pas, il faudra refaire.
    Stéphanie le regrette 😉 !
    Une petite restriction donc sur cette application.
    L’application sauvegarde la vidéo ainsi créée dans la pellicule de l’iPad (enfin … en théorie !!) [voir ci-dessous]
    IMG_0828
  • Si ce n’est pas le cas (comme ci-dessus donc !), revenir sur l’écran d’accueil de l’application :
    IMG_0841
    … et là, sélectionner la vidéo créée et partager (bouton bleu en haut à droite) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ça y est !

– Sur cet écran d’accueil, on peut d’ailleurs supprimer les vidéos dont on n’a plus besoin avec un appui long sur celles-ci :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Un exemple réalisé en classe, en atelier dirigé autour de notre artothèque : décrire une image, le plus précisément possible, construire des phrases, utiliser un vocabulaire riche et varié :

     

  • Créer un compte ne m’a rien apporté de plus … j’ai juste reçu un mail avec des liens vers des PDF ressources : créer un story board, la préparation d’un « scénario » …

Capture d’écran 2015-05-09 à 13.30.18 Capture d’écran 2015-05-09 à 13.30.30

Et quelques précisions sur l’app que je vous ai résumées ci-dessus (je pense)
Capture d’écran 2015-05-09 à 18.48.15  Capture d’écran 2015-05-09 à 18.48.31