Changement de cap

Voilàààà c’est finiiiiii …
le-choix-du-régime-de-TVA-de-lentreprise
Ceci est en quelque sorte un non-problème, un message à caractère informatif : un changement de cap qui ne s’est pas fait sans quelque prises de tête
(avec moi-même !).

 

Je décide de mettre fin au prêt de 5 iPads avec lesquels (pas tous !) je travaillais depuis 5 ans. Ces tablettes numériques m’étaient prêtées par l’Académie de Paris.

Je remercie sincèrement celle-ci, via ses représentants, de la confiance constante qui m’a été témoignée.
Je remercie tout particulièrement Olivier Fosse de la mission TICE Paris qui a su animer, motiver notre groupe iPads en alliant compétences et pédagogie (et sens humain, et capital sympathie) et mes partenaires dans ce groupe.
Je n’oublie pas de remercier les inspecteurs TICE (ou pas) qui m’ont soutenue et encouragée.
Un prêt ce n’est pas (par définition) une dotation et c’est bien ce qui me gêne désormais. Un prêt implique des contreparties (normales et légitimes !) que je ne souhaite plus assumer.

Je ne voulais pas que ce billet (qui se voulait) informatif se transforme en bilan : les pages que j’ai écrites ici témoignent du plaisir que j’ai eu à travailler en intégrant ce support en classe de petits, de petits-moyens, de petits-tout petits actuellement, tout ça depuis février 2011.

Je voudrais insister sur le plaisir.
J’ai pu grâce à ces iPads varier, faire évoluer ma pratique pédagogique, réfléchir autrement, introduire du son, de la vidéo, de la différenciation, créer mes jeux sur-mesure pour ma classe, des contenus autrefois (sans les iPads) tout bonnement im-pos-sibles à réaliser simplement. J’ai pu engager et emmener avec moi mes petiots et leurs parents.
Ça n’a pas de prix !

« Simplement » oui, ce sera le mot que je vais retenir.
Le plaisir tout simplement.

Bien entendu les débuts n’ont pas été pas simples, il a fallu fouiller, chercher, défricher, chercher encore. Certains de mes lecteurs en sont à ce stade. Accrochez-vous ! Ça en vaut la peine.
L’atteinte du sommet après cette ascension est géniale ! Vraiment géniale !

Oh je ne me considère pas comme « innovante », j’ai simplement utilisé des outils « nouveaux » (qui le sont moins !) et j’ai partagé mes découvertes autant que possible.
Je suis simplement une enseignante qui cherche, à progresser et à faire progresser TOUS ses élèves, comme vous. Et je continuerai.

Tout ne s’arrête pas bien heureusement ! Il me reste mon bon vieux fidèle iPad 2 à moi 🙂
A l’heure où de nombreux collègues se battent pour obtenir un équipement numérique, je pourrais passer pour une pauvre petite fille riche … mais je cherche simplement ma liberté.
Et elle a un coût.
Je ne renonce pas de gaité de cœur mais je suis fière de couper le fil à la patte.

Je tenterai de montrer à présent qu’une seule tablette dans une classe c’est un très bel outil et ça peut suffire, pour un temps.
Je vais travailler différemment, pour un temps.

J’espère avoir inspiré, avoir donné envie et surtout, surtout j’espère continuer !
Il va falloir en vendre des cookies, des sacs, des bulbes ou du pop-corn pour gagner mon propre équipement.
Je suis (et reste) convaincue que ces iPads ont été ma chance, mon opportunité de faire évoluer ma pratique de classe et qu’ils ont fait progresser et ont aidé mes élèves, dans le plaisir d’apprendre.

Je ne verse pas de larme. Demain, les mamans de ma classe en verseront peut-être une  en recevant dans leur courriel le poème enregistré sur l’iPad, elle est là ma récompense.
IMG_4983

Je renonce sans renoncer.
La fin n’est parfois que le début d’un nouveau chemin, comme dans une histoire d’amour.

????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

17 réflexions au sujet de « Changement de cap »

  1. Tu es une défricheuse !!!!! Merci d’avoir partagé ton expérience et d’avoir semé l’envie. Bonne continuation !
    Prochain épisode : le tbi ? Lol

    • Mille mercis pour ce soutien !
      Euh … ça me plaît moyen le TBI, j’aime beaucoup mes iPads moi 😉

  2. Merci à l’équipe qui t’a fait confiance car nous en avons bien profité aussi !
    Et bravo pour cette décision, mûrement réfléchie sans aucun doute…
    On ne doute pas que tu nous montreras toujours de beaux usages du numérique au service des apprentissages.

    • La qualité ne passe pas toujours par la quantité
      Hum … ça fait un peu présomptueux (ce que je ne souhaite pas !) mais tu auras compris l’idée 😉

  3. Bonjour, quelle contreparties (légitimes) devenaient trop contraignantes pour que vous préfériez rendre votre prêt ?

      • Désolé, je ne voulais sincèrement pas être indiscret. Je trouve juste intéressant de connaître les contre-parties nécessaires pour obtenir des tablettes de la part d’une académie, et je pensais que cette information était publique.
        Je ne suis votre site que ponctuellement mais je ressens totalement votre engagement et votre passion. Je fus donc surpris en découvrant ce brusque changement de cap. Vos hésitations (« prises de têtes » pour citer vos mots) semblent presque témoigner d’un pacte faustien face auquel vous avez dû prendre une difficile décision.

        Bon courage dans cette nouvelle phase.

        PS : au passage, il existe aujourd’hui de petites tablettes android à 90€ qui peut-être vous permettront rapidement de ré-outiller votre classe à moindre coût.

        • Benjamin, ne soyez pas désolé. J’essayais de contourner votre question, de l’esquiver d’un mot qui faute d’être « bon » fut assez piètre !

          Il n’y a aucune contrepartie, aucun contrat avec des clauses dans ce prêt. Une grande liberté est laissée aux enseignants dotés. Nous sommes réunis régulièrement, on travaille ensemble à (au moins) un projet annuel.
          C’est donc juste un contrat « moral » qui m’obligeait moi-même à ne refuser aucune sollicitation (événements etc) : je ne sais pas dire « non » et ni me protéger, ni économiser mon temps. Aussi j’ai ressenti maintenant le besoin de me mettre à l’écart de ce dispositif.
          J’espère que le malentendu est levé ! Je ne souhaitais pas l’exposer publiquement !
          Et puis après tout, je n’ai subi aucune pression donc aucune honte à faire part des dessous de ma décision.

  4. Rhooo pas de subventions possibles ???? Pour l’école du numerique et ses enseignants innovants ,c’est le comble quand même,…on donne des iPads au collégiens de 5 e sans savoir si les profs sauront quoi en faire ….c’est dingue ça !!! En tous cas ,bravo et encore un grand MERCI pour tout ce que tu nous apportes ,â tous

    • Le rectorat ne dote pas et la mairie d’arrondissement aide à 50% des projets.
      Mais je vais me débrouiller ! ça ira 🙂

  5. Exactement ! Un nouveau défi pour toi! C est grâce à ton blog que je me suis intéressée de façon positive aux tablettes ( car avant je disais : n importe quoi ! Des tablettes en maternelle !
    Mais ca c était avant !
    Ton blog m a permis d innover , de renouveler ma pratique pédagogique ! Et les premiers heureux sont les enfants !
    Encore merci et j attends ton retour d expérience avec une tablette !

  6. J’espère que te connaissant (un peu) ce choix va signifier un nouveau départ vers de nouvelles aventure ! Merci pour tout ce que tu as initié…

    • Merci beaucoup Denis !
      J’espère avoir mon propre matériel oui, et vivre ENCORE de belles aventures iPadesques 🙂
      Je n’en suis pas encore lassée, non, non !

      Et puis ces iPads académiques vont eux aussi vivre de nouvelles aventures, dans de nouvelles classes et ça c’est bien !

Vous pouvez laisser un petit mot ici : (merci)